Logo mobile

L’Association Suisse de Pisciculteurs regroupe les éleveurs suisses d’espèces aquatiques en eau douce, saumâtre ou marine dans des conditions contrôlées d’élevages.

Image 14
 

Partenaires

 

L'ASSOCIATION

1) Buts de l'Association Suisse d'Aquaculture
2) Le mot du Président

La force de notre association et de son équipe, ce sont ses valeurs et le sens qu'elle donne à ses actions pour défendre et promouvoir l’aquaculture suisse.


Depuis sa création en 1977, l’association a constamment évolué avec le marché et ses acteurs. Depuis 2020 l’Association a même changé de nom (anciennement « Association de Pisciculteurs Suisses ») afin de répondre aux problématiques globales du monde de l’élevage aquatique. Aussi si les débuts de l’Association regroupaient principalement les éleveurs de truites, l’Association Suisse d’Aquaculture s’est progressivement élargie aux différentes espèces élevées en Suisse, de la truite à la perche en passant par la Féra, l’ombre, l’omble chevalier, le sandre, l’esturgeon, le saumon ou encore la crevette.


Le respect, le partage, l’écoute sont des valeurs communes au sien de l’association et mon engagement depuis 2019 tend à renforcer les liens qui nous unissent tous dans un même but : promouvoir notre savoir-faire et nos élevages en établissant un lien privilégié avec tous les acteurs de l’Aquaculture Suisse, tant politique, institutionnels que professionnels.


Je suis particulièrement fier de pouvoir compter sur des membres du comité engagés, compétents et exemplaires dans les différentes missions qui leurs sont confiées. L’engagement des membres dans le respect de notre démarche est à l’image de leur expérience et de leur savoir-faire : unique.


Les deux prochaines années seront consacrées à prolonger le travail de mes successeurs que je remercie au passage, et viseront à prolonger leur action et à initier de nouveaux projets.


Trois maîtres-mots seront au cœur de ma démarche :


  • La communauté :
    dans un univers où la compétition, la "pression" et l’individualisme s’accentuent, notre association doit rester un ilot de solidarité, d’entraide et d’échange entre des membres partageant un intérêt commun.


  • La diversité :
    l’Association Suisse d’Aquaculture reste par définition « plurielle » et vise à rassembler, reconnaître et valoriser une pluralité d’élevage qui foisonnent dans notre pays emprunts de traditions, de nouveautés et de savoir-faire


  • L’ambition :
    notre association est forte de nombreuses expertises et de multiples connaissances qu’il importe de valoriser et de faire rayonner
    au-delà de nos cercles habituels, en particulier à un niveau national.


Le partage et l'implication de tous ceux que je rencontre renforcent ma conviction qu'ensemble et dans un esprit solidaire, nous pouvons réaliser de grandes choses et donner une visibilité au monde passionnant que représente l’aquaculture suisse.


David Morard

3) Membres du comité

David Morard – Président


Beat von Siebenthal – Secrétaire – Caissier


Dr.Paul-Daniel Sindilariu


Suzanne Flückiger


Franz Georg Reichmut


Martin Junker


Christophe Cohendet


4) Membres de l’association
Société Nom Adresse CP - Lieu
Fischereipark Worben AG Beyeler Andreas Gouchertweg 1, PF 66 3252 Worben
Alpine Bio-Forellenzucht Blausee AG Günther Krefeld 3717 Blausee-Mitholz
Pigrusa Pisciculture de la Gruyère Bossy Albert 1668 Neirivue
Pisciculture Bossy Pierre-Alain Ch. de la Pisciculture 2 1782 Belfaux
Pisciculture Choulat SA Choulat Michel Rue du Moulin 36 2923 Courtemaiche
Pisciculture de Vionnaz SA Christophe Cohendet Rte du Simplon 30 1895 Vionnaz
Tropenhaus Frutigen Division der Coop Genossenschaft Dr. Paul-Daniel Sindilariu Tropenhausweg 1 3714 Frutigen
Spielhofer Eduard Spielhofer Ludiswil 6027 Römerswil
Bio Forellenzucht Flückiger Susanne Hinterhubelstr. 5 4813 Uerkheim
Forellenzucht Heinz Glauser Brunnewisestrasse 2 8164 Bachs
Bio Fish Valley SA Geiger François Rue St-Gervais 11 2018 Couvet
Guibert Piscicultures SA Guibert Ernest 1832 Chamby
Norwyk AG John Hannes Im Letzitobel 9 8570 Weinfelden
Fischzucht & Seefischerei Hofer Nils Alois Benzeholzstrasse 20 6045 Meggen
Forellenzucht Orishof Mändli Hansruedi Oristalstrasse 101 4410 Liestal
Kundelfingerhof AG Martin Junker Kundelfingerhof 8252 Schlatt
Brüggli-Forellen Reichmuth Franz Georg Steinenbergstr. 38 6417 Sattel
Rubigenhof-Fischzucht AG Kunz Sales Alte Belpstrasse 5 3113 Rubigen
Forellenzucht Schnyder Simon Jesuitenweg 152 3902 Glis
Mia's Appenzeller Bio Bachforellenzucht Signer Klaus Blindenau 9063 Stein
Forellenzucht Fischbach Sollberger Georges Sonnenrainstrasse 12 3612 Steffisburg
Valperca SA David Morard Bodmereya 22 3942 Raron
Percitech, succusale de Valperca SA Beat von Sibenthal Grand Paquier 1373 Chavornay
Swiss Alpine Fish AG Limmatquai 138 8001 Zürich
Fischhuus Mühletal AG Winfried König Riedholz 2 6030 Ebikon
Seeland Fisch AG Timo Kiburz Schacherweg 24 3250 Lyss
Obermüli Forellen Christian Utzinger Dachslenbergstrasse 77 8180 Bülach
Greenfish Patrick Bregenzer Holzstrasse 58a 9010 St. Gallen
Fischzucht Bremgarten Thomas Rüppel GmbH Vogelsangstrasse 8 5620 Bremgarten AG
 

L'aquaculture

Image 01


Les premiers traités de pisciculture furent écrits par Fan Li en 473 AV JC. en Chine qui est aujourd’hui considéré comme l’inventeur de la pisciculture.

L’aquaculture consiste à faire reproduire, naître et grandir ses poissons (crustacés etc.) tout en leur procurant un environnement optimum à leur développement.


Il existe trois types d’aquaculture :


  • La production dites en milieu naturel est, comme son nom l’indique, située dans un milieu entièrement naturel (souvent un bassin en terre) et est alimenté par une source d’eau. Que ce soit dans un petit lac ou un étang, les poissons ou crustacés se nourrissent principalement à partir de la production biologique du milieu.

  • La production en cages ou en bassins, dit en circuits ouverts ou semi ouverts, est le type d’élevage le plus répandu en Suisse et dans le monde. Les poissons ou crustacés sont exclusivement nourris avec de l'aliment apporté par le pisciculteur. C’est le type d’élevage le plus répandu au monde et en Suisse. La production Suisse dans ce type d’exploitation se monte à environ 1’500 tonnes par an principalement des salmonidés (truites).

  • La production dit en circuits fermés qui devient le type d’élevage le plus moderne et qui ouvre de nouvelles portes dans une production plus respectueuse de l’environnement puisque l’eau y est nettoyée en permanence et les déchets évacués par l’éleveur. Les échappées ne sont que très rare et la pollution tant directe qu’indirecte (génétique) est ainsi contrôlée.

1) Métier d'aquaculteur
Image 15


L’aquaculteur poursuit donc le but de faire reproduire, naître et grandir ses poissons (crustacés etc.) tout en leur procurant un environnement optimum à leur développement. Grâce à sa formation aquacole et à son expérience, il tient compte des besoins de chaque espèce afin de garantir à l’animal le milieu le mieux adapté à ses besoins.

Il veille donc à la qualité de l’eau de son élevage, au suivi sanitaire de ses installations et se focalisant sur le bien-être animal qui reste l’élément clé de sa réussite.


L’aquaculteur peut ainsi compter sur différents partenaires qui l’épauleront dans son métier. Chaque installation est ainsi contrôlée et suivie par un vétérinaire spécialisé permettant de suivre la santé du cheptel et de suivre les réglementations en termes d’utilisation
de produits phytosanitaires.


Différentes analyses sur les produits finis et sur le poisson vivant sont régulièrement effectuées par des laboratoires spécialisés afin de garantir au consommateur une qualité des produits irréprochable.


Des spécialistes en nutrition, en recirculation d’eau, ou encore en technique de rejet des eaux complètent le savoir-faire de l’éleveur tout au long du processus de production.

2) Un élément indispensable: l'eau

L'eau est l'élément essentiel à la vie des poissons et des crustacés. Les organismes aquatiques dépendent, pour leur croissance et leur
reproduction, de la qualité des eaux dans lesquelles ils vivent. La qualité des eaux est déterminée sur la base de critères quantitatifs et qualitatifs propre à chaque espèce tels que, par exemple, la présence en quantités suffisantes de certains nutriments, la teneur en oxygène, le pH, la température ou encore la présence de substances connues pour leur toxicité (métaux,pesticides, phénols, etc.).


L’aquaculteur choisit donc un site avec une qualité d’eau irréprochable pour assurer un milieu de développement équilibré à ses poissons, critère indispensable pour l’obtention d’un poisson de bonne qualité gustative et nutritionnelle.

3) L'alimentation
Aliment poisson


L’alimentation dans l’aquaculture se fait essentiellement à partir de « croquettes » composées de valeurs nutritives adaptée à chaque espèce. La nourriture est ainsi principalement composée de farines végétales, huiles végétales et de farines de poisson et huiles de poisson. Les matières premières d’origine marine sont issues de la pêche durable.


Des connaissances approfondies sur les exigences nutritionnelles des poissons et des crustacés ont permis l’amélioration constante des techniques de fabrication des aliments (extrusion) ainsi que l’augmentation du nombre de matières premières qui peuvent être maintenant utilisées dans les formulations.


La modification des formulations a contribué à réduire de manière notable la part des produits d’origine marine dans les aliments au profit de matières premières d’origine végétale.Dès lors, cela rend l’industrie de l’aquaculture moins vulnérable à la disponibilité des matières premières.


L’aquaculteur reste donc très attentif en termes de développement durable et veille constamment à suivre les différentes les recherches et améliorations dans le domaine de l’alimentation.

4) Sécurité alimentaire

La sécurité alimentaire est un point essentiel pour notre association et de chacun des membres de l’association des pisciculteurs Suisse.


Nous considérons que l’une de nos principales tâches est d’atteindre le niveau de sécurité le plus élevé possible en matière de sécurité alimentaire pour nos produits.


La filière piscicole Suisse est soumise à des règles strictes : au niveau de la formation du personnel, des enregistrements officiels des piscicultures, des suivis sanitaires, de la protection des animaux, des normes alimentaires et de la traçabilité.


Afin de garantir la sécurité alimentaire, les pisciculteurs appliquent l’analyse de risques conformément aux principes HACCP. Cette analyse de risques liste des domaines potentiellement critiques pouvant survenir durant l’élevage et la transformation des poissons. L'objectif est d’être en mesure de prendre des mesures préventives afin de réduire, ou, si possible, d'éliminer complètement les risques ; mais aussi d'exécuter des actions correctives si les limites de contrôle ne sont pas atteintes; et enfin de documenter et de vérifier continuellement les exigences.


La traçabilité de nos produits et la proximité de nos élevages avec le consommateur final (soit par la vente directe soit via les chaînes de distribution courtes) constituent aussi une garantie de fraîcheur et de sécurité alimentaire pour nos produits issus de la pisciculture Suisse.

 

Contacts

Association de Pisciculteurs Suisses

Bureau du Président

David Morard Gare 3

2035 Corcelles /NE

morard@valperca.ch